02/09/2008

Reportage de FR3 - Fou volant

 

 

REPORTAGE DE FR3
Edition des Initiatives - 02 septembre 08

 

Aujourd'hui, je suis partagé entre la colère, l'envie de continuer, l'envie de brûler le ballon, de le faire exploser. Je n'ai pas envie de renoncer car cela fait 5 ans de boulot et tout arrêter serait vraiment dommage d'autant plus qu'un anglais commence à préparer son ballon à pédales. Côté finances c'est la catastrophe, mais parfois des petites chances me sourient, comme Seafrance qui m'aide en m'offrant le billet aller-retour avec ma voiture et ma remorque pour transporter mon ballon dans le Kent d'où je partirai. Alors rien que pour ces entreprises qui m'aident, j'ai envie de poursuivre et de ne pas abandonner. Et puis il y a la météo, ne pas être présent durant une période favorable, quelque part c'est renoncer... alors on y va !

 

L'équipe sera réduite au max.... çàd moi tout seul au départ, avec l'aide du Microlight club et Liz Meek, une de leurs représentantes qui motive quelques bénévoles pour m'aider.

 

Le ballon n'aura qu'un seul sponsor: Arexa, qui poursuit l'aventure avec moi (un courageux !).

 

Tout ce que j'espère, c'est trouver le créneau météo. Louis Bodin, routeur météo, m'aidera à guetter cette mysteireuse fenêtre.

 

Tous ces petits soutiens font que l'aventure ne peux s'arrêter. Je ne m'étendrai pas sur les autres difficultés qui pourrissent la vie (politique, sponsors qui payent pas leurs factures, etc).

 

Côté moral et physique, la tête y est. Côté poids, j'ai repris quelques kilos, mais ce n'est pas trop grave, en 3 semaines d'exercices je peux reperdre ces kilos superflus qui sont de trop pour voler avec Mlle Louise.

 

J'ai hâte d'être sur place, à l'hôtel Mercure de Hythe, mon lieu de départ. J'ai hâte de me relaxer dans la piscine et le hamman, prendre un bon petit déj anglais, courir le long de la Manche et guetter depuis la fenêtre de la chambre le vent, les risées et quand je pense à la traversée, j'oublie tous les emmerdes...

 

Reste juste 1300 kilomètres à faire en voiture pour récupérer le ballon à Rouen dans mon hangar.

 

Stéphane


02 septembre 08

 

17:18 Écrit par Laurence Latour | Lien permanent | Commentaires (3)