25/06/2009

Premier ballon dirigeable solaire

 

Nephelios
Le premier ballon dirigeable solaire


 

 

Le ballon révolutionnaire est le Nephelios. Réalisé par des élèves ingénieurs, c'est le premier dirigeable au monde animé par l'énergie solaire. Alors que le salon du Bourget fête son centenaire, le Néphélios s'apprête, d'ici quelques semaines, à traverser la Manche, 100 ans après l'exploit de Louis Blériot... Ce sera alors son premier vol habité. Le dirigeable prendra-t-il sa revanche sur le "plus lourd que l'air" ?

Un prototype prometteur

L'appareil, présent au Bourget du 15 au 21 juin, dispose de panneaux solaires flexibles sur la partie supérieure de son enveloppe. L'énergie solaire recueillie alimente un moteur électrique disposé derrière la nacelle de pilotage, laquelle est dotée de deux hélices bipales. Le ballon est actuellement gonflé à l'hélium, un gaz fossile qui pourrait, à terme, être remplacé par de l'hydrogène.

De nouveaux "fous volants"

Les concepteurs du Nephelios sont des élèves ingénieur de l'Institut national des sciences appliquées de Lyon (Insa).

Le Projet Sol'R s'est constitué au début de l'année 2008 autour de trois étudiants, après leur rencontre avec un passionné de dirigeables : Stéphane Rousson. Celui-ci préparait alors sa traversée de la Manche en ballon à pédales. Il leur a proposé de se lancer dans la construction d'un dirigeable solaire. L'équipe s'est ensuite progressivement élargie à d'autres étudiants motivés et bénévoles. Elle compte aujourd'hui plus de 30 personnes.

Les innovations du projet Sol'R

- Tests de puissance et de consommation d'énergie en situation réelle.
- Conception d'une enveloppe dont la forme est optimisée pour les panneaux solaires flexibles
- Mesures de l'évolution de la pression et du comportement du gaz à l'intérieur du ballon.
- Procédé de fixation des panneaux solaires. Equipement et motorisation électrique du ballon à l'aides d'hélices bipales orientables à 360°

Energie solaire et aéronautique : l'avenir ?

Des nouvelles sources d'énergies, la technologie photovoltaïque est celle qui parait aujourd'hui la mieux placée pour remplacer les carburants fossiles.

C'est d'ailleurs la solution retenue sur les projets Solar Impulse, Sunseeker II, Zephyr (un avion sans pilote) et Hy-bird qui est en réalité un hybride volant grâce à l'énergie combinée de l'hydrogène et du soleil.

Photovoltaïque : les grands atouts du dirigeable

- Une importante surface est disponible pour les panneaux solaires.
- Sa charge utile importante permet d'emporter les panneaux et les batteries.
- Plus léger que l'air, il n'a pas besoin d'énergie pour assurer sa sustentation.
- La vitesse limitée réduit la consommation d'énergie.

Un projet à suivre...

Source: http://www.science.gouv.fr/fr/actualites/bdd/res/3234/pro...

Pour en savoir plus:
Les ressources en aéronautique de Science.gouv
Le site du projet Sol'R
Le site du salon du Bourget

 

08:52 Écrit par Laurence Latour | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

projet très intéressant merci pour cette vidéo d'explications.

Écrit par : panneau solaire | 27/08/2012

Les commentaires sont fermés.