30/10/2008

guépard tué

 

 

P2030045

 

Christian, le fondateur de l'association Eco-Sys, nous informe qu'une mère (porteuse de 7 petits) a été tuée cette semaine par une flèche empoisonnée dans la zone de Salama où le projet se situe.  La flèche a été tirée par un Massaï. Christian souhaite discuter très concrètement des mesures à prendre durant le voyage de novembre et  veut  accélérer le projet mis en place avec Mary Wykstra via l'association Cheetah Conbservation Fund.

 

 

Lisez ici toutes les infos sur le "projet guépards" d'Eco-Sys

http://www.ecosysaction.org/fr/guepard.html

 

 

Je suis partagée, je vois ce guépard mort en photo, je comprends qu'il faut protéger son espèce, je comprends qu'aujourd'hui, sans doute il est en danger à cause des Massaïs qui le chassent... je ne sais rien des Massaïs de l'autre bout du monde, je ne sais pas au juste pourquoi les Massaïs chassent le guépard, si c'est pour se nourrir ou protéger leurs troupeaux, je ne sais pas ce qu'ils mangent, je ne sais pas quelles sont leurs croyances, j'ai des souvenirs super 8 de mon père qui rencontra ma maman dans les afriques, des souvenirs super  8 noir et blanc qui crépitent, et des chants, des chants de guerriers Massaïs, je crois, qui dansent et sautent incroyablement haut, peut-être ce ne sont pas des Massaïs ? je ne sais plus. Ces images ont traversé ma mémoire, je ne pensais pas qu'un jour je les verrais en vraie vue, parce qu'ils tuent les guépards... Et moi ? Moi, qui fais mes courses au supermarché, ne fais-je pas bien pire que ces Massaïs ? Moi, quand je fais mes courses au supermarché, je décime des thons, des dauphins et j'achète des produits fabriqués par des enfants de 6 ans, parfois à mon insu, parfois pas. Y a-t-il une issue pour le monde, peut-on vivre ensemble, Massaïs et guépards sur le même territoire? Hommes et animaux, hommes noirs, hommes blancs, hommes jaunes ? Obama sera-t-il élu ce 04 novembre ? Il neige en ce moment sur Louvain-la-Neuve.

Laurence

12:36 Écrit par Laurence Latour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.