02/10/2008

Article paru dans Le Monde


A contre-courant
par Robert Solé - LE MONDE | 29.09.08 | 13h33

 

Victime de vents défavorables, le Français Stéphane Rousson a échoué, dimanche, dans sa tentative de franchir la Manche en dirigeable à pédales. Deux jours plus tôt, le pilote suisse Yves Rossy avait réussi, lui, à voler jusqu'en Angleterre grâce à une aile en carbone, munie de quatre réacteurs, fixée sur son dos.

A qui le tour ? Depuis la première traversée du Channel à la nage par l'Anglais Matthew Webb en août 1875, de nombreux sportifs, farfelus ou amateurs de sensations fortes, se sont successivement inscrits dans le Livre des records. Ce bras de mer d'une trentaine de kilomètres de largeur a été franchi de toutes les manières : en ballon, en cerf-volant, en tonneau, à bord d'une auto amphibie, dans une bouteille géante, et même sur un lit à baldaquin.

Les vrais records ne sont cependant jamais homologués. Et ils ne donnent jamais lieu à des médailles. Les réfugiés afghans, irakiens, somaliens ou érythréens, qui campent dans les bois et les dunes des environs de Calais depuis la fermeture du centre de Sangatte, tentent la traversée toutes les nuits, malgré des vents très défavorables.

08:26 Écrit par Laurence Latour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.