30/09/2008

Article - FR3

 

PhotoFR3

 

La Manche en dirigeable à pédales : essai avorté

Stéphane Rousson, a arrêté sa traversée aux deux tiers du chemin à cause de vents contraires. Pour l'instant, il n'y aura pas de nouvelle tentative en raison de moyens financiers insuffisants. Ce sont cinq années d'effort, de conception et de fabrication du dirigeable mais aussi d'entraînement qui se soldent pour l'instant par un échec. Dommage.

Après huit heures de pédalage dans la direction Angleterre - France, le Niçois d'origine, âgé de 39 ans, est arrivé dans le port de Calais, fatigué et déçu. Sa tentative a pris fin à 18 km de Wissant, aux deux tiers du cehmin parcouru.

"Tout a fonctionné comme ça devait fonctionner. Manque de bol, on s'est pris un vent de face à 10 milles nautiques de l'arrivée, impossible à passer. C'est la météo qui décide", a-t-il commenté. Le dirigeable a donc été déposé sur un des deux bateaux pneumatiques qui accompagnaient sa traversée et dégonflé.

Pour réussir un tel challenge, il faut des vents d'une force maximale de 4 noeuds (environ 6 km/h). Dimanche, ces vents atteignaient une dizaine de noeuds.

"Je suis quand même super content parce que j'ai huit heures de pédalage. J'ai super bien géré les problèmes de crampe grâce aux conseils de nutritionnistes et de médecins du sport et je me massais régulièrement. Mais demain je ne marcherai sûrement pas", a conclu Stéphane Rousson.

 

Sources: http://nord-pas-de-calais-picardie.france3.fr/info/467982...

21:29 Écrit par Laurence Latour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.