20/05/2008

Traverser la Manche avec un ballon à pédales

 

VolStephane_1_Blog

photo laurence latour

 

UN PEDALEUR D’ELITE VA TENTER LA PREMIERE TRAVERSEE DE LA MANCHE EN BALLON DIRIGEABLE A PROPULSION MUSCULAIRE

 

Stéphane Rousson, pédaleur d'élite de 39 ans, tente de traverser la Manche en ballon dirigeable à propulsion musculaire. Il mûrit ce projet depuis 5 ans et n’en est pas à son coup d’essai : le 14 mars 2006 à Fréjus, il a déjà gravé son nom dans l'histoire de l'aviation en réalisant le premier vol au-dessus de la mer en ballon dirigeable monoplace à pédales. Et ce 10 juin, il a fait une première tentative qu'il fut forcé d'ajourner car les vents avaient forci pendant la préparation du ballon.  Sa tentative est audacieuse : pour traverser la Manche entre Lydd et Wissant (55 km), Stéphane doit guetter le créneau météo favorable (12km/h de vent maximum, avec une direction de secteur 280 - Ouest) et tenir compte également de la pression atmosphérique, la marée, la température de l’air et le rayonnement solaire. Autre risque à gérer : le trafic maritime. Pour éviter d’être emporté par des courants ascendants, Stéphane volera à 30 mètres d’altitude, soit à la même hauteur que les 600 cargos qui croisent chaque jour dans le rail de la Manche. Pour toutes ces raisons, Stéphane se tiendra prêt dès le 1er juin et prendra son envol à l’instant précis où toutes les conditions nécessaires à la réussite de ce défi seront réunies. Il s’agit donc d’un véritable challenge technologique et sportif puisque Stéphane traversera la Manche à la seule force de ses jambes et via cette douce traversée, il espère sensibiliser le public à la promotion des énergies renouvelables et la protection de l’environnement.

 

 

 

Son partenaire dans cette aventure : AREXA

 

"Etre au 21ème siècle, le premier homme au monde à traverser la Manche en ballon dirigeable à propulsion musculaire représente une performance incroyable que les physiciens peuvent facilement comprendre tant il y a de paramètres à optimiser pour réussir. Lorsque j'ai eu connaissance de l'aventure menée par Stéphane Rousson, j'ai immédiatement souhaité qu'AREXA puisse devenir partenaire de ce fantastique défi sportif . A travers ce projet nous  affirmons notre soutien à la mise en œuvre d’une sacrée performance technique et humaine qui me réjouit étant un admiratif inconditionnel de la performance, que ce soit au niveau individuel ou collectif, dans le domaine du sport ou du travail en équipe. Nous avons par ailleurs trouvé en la personnalité de Stéphane ROUSSON un merveilleux ambassadeur des valeurs qui nous sont chères: chasse de l’inutile, respect de l'environnement, innovation, esprit d'équipe et ténacité. Il y a en effet  une vraie logique à ce partenariat AREXA ayant pour métier de "chasser le gaspillage" dans les entreprises en mettant à la disposition de ses clients des experts pour optimiser les domaines de leurs activités hors cœur de métier, pour lesquels ils ne disposent souvent pas des ressources internes ni du temps nécessaire. Nous intervenons sur des activités complexes et techniques telles que la fiscalité, les charges sociales, les achats… mais aussi sur l'innovation, le développement durable et notamment bilans carbone et recherche d'économie d'énergie ce qui crée un lien évident avec cette aventure.

                                                          

Edouard van den BROEK

Président d'Arexa

13:16 Écrit par Laurence Latour | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Quelles sont les caractéristiques techniques de Zeppy ?

Je suis pilote de planeur mais je pense que le dirigeable est plus plaisant

A plus

JM

Écrit par : JMLamy | 28/06/2008

Les commentaires sont fermés.